Les bases de la dégustation du vin

dégustation du vin

Si l’on vous dit : robe, tanin, arôme et décantation, vous pensez immédiatement au vin ! Symbole fort de notre patrimoine, le vin est apprécié dans le monde entier. Mais savez-vous vraiment comment déguster un bon vin ? Préparez votre tire-bouchon et laissez-nous vous expliquer comment savourer votre vin.

À savoir avant de déguster

En premier lieu, il convient de savoir choisir un vin correctement. En effet, il existe certaines règles qui vous permettront d’accorder au mieux votre vin avec vos mets. N’hésitez pas à faire appel à des experts, comme Patriwine, qui sauront vous recommander le meilleur cru. Si vous disposez d’une cave à vin, sortez votre bouteille environ 3 heures avant de la servir.

Un vin rouge se débouche 2 heures avant le service, puis se décante dans une carafe durant 1 heure afin de le laisser s’oxyder légèrement. Enfin, choisissez un verre à vin qui soit sur pied, bombé à la base et aux bords resserrés.

Comment déguster du vin ?

Pour déguster votre vin, il vous faudra mettre vos sens en éveil. Votre ouïe percevra le bruit du bouchon qu’on tire de la bouteille de vin et du liquide qu’on verse dans le verre. Votre vue admirera la couleur de la précieuse boisson : pour ce faire, vous porterez votre verre de vin à la hauteur de vos yeux et vous le scruterez de manière à en percevoir toutes les nuances. Votre odorat analysera l’arôme en deux temps : une première fois sans aération, puis une seconde fois après avoir fait tourner votre vin dans son verre en lui faisant faire de légères rotations afin de lui faire prendre l’air. Enfin, vous distinguerez son goût en trois phases : l’attaque, lorsque le vin arrive en bouche ; le milieu de bouche, en le faisant tourner autour de vos papilles ; et la phase finale au moment d’avaler la gorgée. N’hésitez pas à recommencer cette dernière opération après avoir de nouveau aéré votre vin.

Comment conserver le vin ?

Le vin étant un breuvage fragile, une bonne conservation s’impose. L’idéal lorsque l’on est amateur de grands crus, est d’avoir une cave à vin, qu’elle soit dans votre sous-sol ou sous la forme d’un mini réfrigérateur. La température est un facteur essentiel : elle doit être stable et se situer entre 10 et 14 °C. Les bouchons étant généralement fait de liège, il est important de conserver une bonne humidité. Si l’air est trop sec, le bouchon va se dessécher, rétrécir et donc laisser passer l’air qui oxygénera le vin. Si au contraire, il y a trop d’humidité, le bouchon va moisir. Évitez également d’exposer vos bouteilles à trop de lumière, ce qui aurait pour effet d’altérer le goût.

Maintenant que vous savez comment déguster un bon cru, pourquoi ne pas organiser une petite soirée dégustation avec vos amis ? À votre santé !