A la découverte du vin de Porto

vin de Porto

Comme tout autre pays de l’Europe du Sud, le Portugal est surtout réputé pour sa culture de vigne depuis l’antiquité. Et ce n’est qu’à la deuxième partie du XVIIe siècle que les fameux vins de porto ont vu le jour. Jusqu’à maintenant, ce vin a été toujours considéré comme l’un des grands vins classiques de l’Europe pour son gout unique fortifié en alcool, mais aussi pour sa douceur induite par le gout sucré des raisins. Pour être plus précis, le Porto est un vin muté.

Le Porto dans toute sa splendeur

D’abord, l’irrésistible Porto est un vin réalisé exclusivement à partir des raisins originaires du vignoble de la vallée du Haut Douro, à environ 100 km à l’est de Porto. Pour plus détails, il s’agit ici d’un vin d’assemblage de plusieurs cépages, notamment le touriga nacional, le tinta roriz, le touriga franca, le tinta barroca, le tinta amarela et le tinta cao. On peut dire que le vin de Porto tel que nous le connaissons aujourd’hui a été créé accidentellement au XVIIe siècle : lors du transport vers l’Angleterre, le vin s’est abimé. Du coup, pour tenter de le stabiliser, on a ajouté de l’eau-de-vie jusqu’à constater que cela a complètement changé la qualité du vin. Eh oui, le Porto se particularise pour son taux d’alcool accentué, le tout enrobé de la douceur d’origine du raisin du Haut Douro. Que ce soit en apéritif, ou en fin de repas, ou pour rehausser les saveurs de la nourriture, le Porto peut se prêter à toutes les ambiances et envies. Aujourd’hui, on peut même constater différentes recettes de cuisine à base de porto. Pour sa qualité exceptionnelle, la France est aujourd’hui devenue le premier consommateur de Porto au monde.

Porto rouge et blanc pour vous séduire !

Passionné de l’œnologie ou pas, il est presque impossible de résister aux fameux portos, qu’ils soient rouges ou blancs. Les portos rouges se déclinent généralement en deux catégories. D’abord, la famille oxydative ou Tawny qui ont subi une opération d’oxydation durant leur élevage. Elle est l’assemblage de différents millésimes. Dans cette famille, il y a le Tawny classique et les Tawny 10 ans, 20 ans, 30 ans, 40 ans, et ainsi de suite. Le porto Colheita, quant à lui, c’est un vin millésimé vieilli en fut pendant minimum 7 ans.  Ce type de porto est issu d’une seule vendange. Ensuite, il y a la gamme réductive ou Ruby (élevé sans être au contact de l’oxygène), généralement considérée comme des vins faciles, car mis en bouteille très rapidement. Parmi eux se trouve le plus noble des portos, notamment le porto Vintage qui est mis en bouteille après 2 ans d’élevage. Toujours dans cette famille, il y a le porto Late Bottled Vintage. Celui-ci est produit avec les mêmes raisins que le Vintage, mais qui ne sera mis en bouteille qu’après 4 ans, voire 6 ans après la récolte, donc moins puissant. Quant aux portos blancs, ils peuvent être doux ou secs selon leur teneur en sucres résiduels. Ils se boivent très frais et sont parfaits en apéritif.

Partir à la découverte du vin de Porto

Pour concrétiser votre rêve d’œnophile, il convient de visiter les célèbres caves dans lesquelles vieillit depuis des siècles le vin muté le plus connu au monde, notamment le vin de Porto. Dans ce cas, vous pouvez choisir la commune de Vila Nova de Gaia regroupant les meilleures caves de vin de Porto. En même temps, vous pouvez élargir votre connaissance en œnologie grâce à un guide qui vous accompagnera. Chacune des caves visitées vous propose une dégustation gratuite de deux verres de vin : un verre de porto rouge et un verre de porto blanc. Si vous voulez, vous pouvez continuer votre chemin à visiter le berceau du vin de Porto, où se situe le célèbre institut des vins du Douro. Si vous êtes passionné de la gastronomie, vous pouvez bien sûr savourer les plats portugais en les mariant avec du bon vin de Porto.